HENRI DETHIER LE PEINTRE DES TRAINS… et autres

Update 2017 11 05                             
001
001) Remerciements à mr Philippe Defaux pour les informations techniques en bleu  –  [Belgique – Loco type 7 / 1921 – 1961] Sans les photos que l’artiste a prises d’une partie de son oeuvre personne ne saurait à quel point il a peint. A force de regarder ces images on en vient à oublier que ce sont des huiles sur toile. Pour toutes les notes techniques en bleu: Un tout grand merci à Mr Philippe Defaux de Watermael Boitsfort. Grâce à ses information on prend aussi conscience de l’extraordinaire compétence de la petite Belgique en métallurgie, et ici en particulier dans la fabrication d’engins du rail au 19ème et au 20ème siècle.
prive-14
Henri Dethier.
TRAIN 00 STEAM IN THE ALPS 3 LD PIC
002) La toile ci-dessus fut trouvée sur internet avec comme titre: ‘’The steam train in the Alps‘’ Oil on canvas. Signed. 58.5 x 48cm. L’image était de très petite taille, de là vient son rendu insuffisant

002
003) Les trains évoluent peu en milieu urbain, il est difficile de les situer. On retrouve cette machine 64093 plus bas au n° 016. [Prusse. Type 64 / 1906 – 1967]
003
004) [Cockerill. Type 26 / 1946 – 1956]

005) France, Fives-Lille. 241-016 Cie de l’Est SNCF/ 1928-1965] 

 

 

006
006) La puissance des machines est bien restituée sur ces peintures, elles exposent bruyamment et sans pudeur rouages et mécanismes compliqués, on comprend la fascination qu’elles exerçaient sur l’artiste. [Belgique Cockerill. Type 48 / 1927 – 1952]
007
007) [UK Armstrong-Whitworth & Co. Type 31 / 1921 – 1960]

034
008) Congo Belge. Sur le wagon on peut lire: ‘’Chemins de Fer des Grands Lacs‘’. (voir aussi la photo 12)

009) Un petit train en gare de Lichtervelde. [Belgique. Type 16 / 1905 – 1664]
010
010) [Belgique. Type 16 / 1905 – 1964]
011
011) [USA Baldwin. Type 40 / 1917 – 1954]
 

013 Léopoldville
012) Sur ce wagon on peut lire ‘’Chemin de Fer Léopoldville-Katanga-Dilolo‘’

013) Gare de Lyon – Commentaire du peintre: ‘’De grands convois tirés par de grandes locomotives, qui au travers de la nuit conduisaient les voyageurs vers les côtes plus accueillantes de la Méditerranée‘’. C’était le ‘’Mistral‘’ remplacé depuis par le TGV. (source: http://henridethier.weebly.com/2d2-gare-de-lyon.html) image internet. [France Fives-Lille. SNCF 2D2-9127 / 1950 – 1987]
15
014) [Belgique Ateliers Germain à Monceau-sur-Sambre. Série 553 / 1941 – 1984] Depuis 2008 en restauration au Patrimoine Ferroviaire et Tourisme.
TRAIN 005 2
015) A gauche. [Belgique Atelier Central SNCB à Mechelen. Série 551 / 1939 – 1959] 
 

OPPEM GARE
016) Petit train en gare d’Oppem sur la voie de Chemin de Fer Electrique Bruxelles-Tervuren. Cette ligne partait de la gare du Quartier Léopold sur une voie en cul-de-sac située à côté des voies du grand chemin de fer. Elle a été supprimée en 1958 et remplacée par la ligne d’ autobus 30 de la STIB. (info de mr M. Albrecht du Musée du Tram)
51
016b) Le même petit train bleu en gare de Woluwe. Toujours la ligne Bruxelles-Quartier Léopold-Tervueren. Pour la petite histoire, le sigle CFEBT signifie: Chemin de Fer Electrique Bruxelles-Tervuren.

016 BXL Quartier Léopold
017) Bruxelles dans la zone du ‘’Quartier Léopold‘’ [Prusse. Type 64 / 1906 à 1967]
017 Quartier Léopold
018) Même ‘’Quartier Léopold‘’ mais entre-temps les antennes ont poussé sur les toits et la machine s’est modernisée. [Belgique Atel. Métall.de Tubize, Forges Usines & fonderies de Haine Saint Pierre, Cockerill et La Meuse. Type1 / 1935 – 1962]
018
019) [Belgique. Type 16 / 1905 à 1964]
 

020 Grand-Bigard
020) Grand-Bigard – Il s’agit d’une automotrice 2911 construite par ‘’Baume & Marpent‘’ dans les années 30. En 1967 celle-ci a été transformée en ce véhicule postal n°953 qui circulait sur le réseau belge durant les années 70 jusqu’en 1988
021 Gare de Waulsort.
021) Gare de Waulsort. C’est la vénérable motrice 29017. A l’occasion, il arrive à sa soeur, la 2913 de circuler sur la ligne Ciney-Yvoir le long de la rivière ‘’Bocq‘’ car elle est détenue par une des associations dont la vocation est de préserver le patrimoine ferroviaire. [Canade Montreal Locomotive Works. Type 29 / 1946 – 1967] Conservée en état de marche par la SNCB.
022
022

023
023) [Belgique Ateliers du Thiriau à Bois-d’Haine. Type 16 / 1913 à 1960]
024
024) [Belgique. Type 25 / 1945 – 1959]
025
025) [Belgique Ateliers Métallurgiques de Tubize. Type 10 /1912 – 1956]
026 Type 10 - Gare de Libramont.
026) [Belgique FUF Haine Saint-Pierre. Type 10 / 1912 – 1956] En approche de la gare de Libramont
027
027) [USA General Motors. Modèle GP 39-2 : 106 Sante Fe / 1967 – 1990]
028
028) [Belgique-Liège La Société de Saint Léonard. Type 7 / 1923 – 1960]
035
029) [Belgique Ateliers de la Meuse. AD 08 Charbonnages / 1950 – 1978]
 

 

 

 

 

031
030) [Belgique Centre Hainaut Beaume & Marpent. Série 620.04 / 1939 – 1968]
032
031) [Belgique Tirlemont Ateliers de Construction JJ. Gilain. Type 7 / 1923 – 1955]

033
032
036 Mariembourg CF3V
033) Mariembourg CF3V – [Belgique Cockerill. Modèle DG 22 / 1913 – 1980]

MARC DETHIER 1
034) Encore une belle inconnue. [Belgique Cockerill. Type 10 / 1910 – 1956]
60
035) Un train en gare d’Uccle-Stalle. [Belgique Le Brugeoise et Nivelles, ACEC, SEM. Série AM 50 / 1950 – 1974]
GALERIE-VANDERKINDERE-TRAIN-EN-GARE-DE-BOITSFORT-1
036) Train en gare de Boitsfort. C’est une œuvre trouvée par hasard sur internet à l’occasion de sa mise en vente. Un tout grand merci à ‘’L’Hôtel de Ventes Vanderkindere‘’ de Bruxelles à qui l’on doit cette belle photo. (http://www.vanderkindere.com/) L’œuvre date de l’époque des débuts de l’artiste. La signature sans idéogramme chinois en atteste. [Belgique. Type 41 / 1905 – 1959]   

VRAI-ORIGINAL
037) Encore une toile de cette époque, même apparemment plus  ancienne. Vu sa facture différente et moins élaborée que celles qui ont suivi nous avions d’abord cru qu’il s’agissait d’un faux. Il nous a fallu faire marche arrière ensuite

 

 

 

 

038) CHINE – Image internet agrandie (https://www.artactif.com/dethier/galerie/train-de-foret-dans-le-nord-est-chinois-loco-la-jeunesse_44861.htm#.V8p6wfmLSUk) une grosse machine chinoise. Le commentaire de l’artiste: ‘’Les voies étroites (760 cm) étaient parcourues par des petites locomotives pénétrant profondément dans les forêts montagneuses du Heilongjiang , et qui avaient aussi comme les grands chemins de fer leurs modèles d’héroïsme, comme la 113, dénommée ‘’Jeunesse‘’ et considérée comme la meilleure à Brandir le Drapeau Rouge de la Pensée de Mao Tse-toung et progresser victorieusement‘’
039) CHINE – Image internet agrandie (https://www.artactif.com/dethier/galerie/la-zhu-de_48903.htm#.V8p7ffmLSUk) Nom de la locomotive: ‘’Le maréchal Tchou Teh‘’ au dépôt-service de Tchangtchouen (Tchangchun) Partie d’un dyptique, cette oeuvre est le pendant de ‘’train de forêt‘’ une autre locomotive-modèle du ‘’socialisme triomphant‘’ à l’époque de Mao Tsé-Toung
040) CHINE – Image internet agrandie. Commentaire de l’artiste: dans le cadre du Plan Marshall, la France reçut un certain nombre de ces grosses locomotives type 141 pour trains express. Ces engins modernes et esthétiques étaient appréciés par leurs équipe de conduites autant que par les ‘’ferrovipathes‘’ (http://henridethier.weebly.com/141.html)
041) CHINE – An-Shan en Chine. Train sous la neige. Découverte sur le site d’une Maison de Ventes et d’Expertises: http://www.ivoire-france.com/troyes/
18
042) CHINE – Le rendez-vous. Commentaire de l’artiste: ‘’L’attente du rendez-vous de la mi-automne. Les trains de minerais vont et viennent sur le Mont Orphelin (Ta-Kou-Shan) frôlant de ci de là de petits hameaux perdus dans ces collines rouges.‘’
TRAIN 030 MEGALOSAURE 1
043) Sous cet impressionnant convoi, en bas à gauche on peut déchiffrer ‘Megalosaure’ mais aucune correspondance entre ce terme et un train ayant existé n’a été trouvée
TRAIN 012-MEGALOSAURE-2
044) Voici le même train superbe et si l’on se réfère à la signature sans idéogramme antérieure à l’aventure chinoise d’Henri Dethier, cette toile fut la première des deux

 

 

 

 

TITECA-5
045) Tous mes remerciements à monsieur Guy Tyteca qui sont dues les photos de quatre toile, celle-ci et les trois suivantes. Un train avec son impressionnant bouclier, tiré par une locomotive “Mikado” à voie de trois pieds, dans les Montagnes Rocheuses au Colorado. On connait les dimensions de la toile: 85 x 65 cm. La voie de trois pieds (on dit aussi ‘voie étroite’) a un écartement de 914mm seulement. [USA Baldwin Locomotive works. Crumbres & Toltec Scenic Railroad / 1925 – ?]
TITECA 3
046) Locomotive forestière de type “Shay” à voie de trois pieds, dans une forêt Californienne. Cette toile peinte en 1985 mesure 125 x 80 cm
TITECA 2
047) Train au diesel. (de la série 59) dimensions de la toile: 60 x 40 cm
TITECA 1
048) Mention de l’artiste sur la toile: ‘’Hambourg. Mai 1935‘’ Une toile de 40 x 60 cm

 

LAST TREND
049) Voici une peinture qui interpelle par la différence avec tout ce qui précède. Vers la fin de son parcours, Henri Dethier amorçait un virage, son art évoluait vers un style différent. Dans cette tendance, jusqu’à maintenant c’est la seule qui fut découverte
HEUSY CROQUIS 7C
050) Henri Dethier n’a pas fait que peindre des trams et des trains. Merci à Alexis Heuzy, un vieil ami de jeunesse qui a précieusement conservé ces croquis faits pour lui sur les bancs de l’école. Découvrez ci-dessous, des sujets insolites et divers

 

 

Divers 006 avion de la Sabena
051) Un avion de la Sabena, le sympathique DAKOTA – Douglas DC-3 ? – Parallèlement aux engins du rail, les avions furent un des premiers sujets de fascination pour Henri Dethier qui en réalisa de nombreux dessins et croquis avant de se consacrer à la peinture à l’huile et au ferroviaire
Divers 007 bus de la Sabena
052) Bus de la Sabena
Divers 002 Courchevel
053) Courchevel
Divers 001 marine
054)
PORT DE NICE
055) Image internet agrandie (http://henridethier.weebly.com/le-port-de-nice.html) Commentaire de l’artiste: Le port de Nice, d’où partent et arrivent les ferries reliant la Corse et où les yachts de tous pays viennent payer visite. Premier prix des Traditions Niçoises 2006

 

Divers 003 engin militaire
056) Blindé BDX de la Gendarmerie. Le blason montre qu’il appartient à la ‘’Légion Mobile d’Etterbeek‘’. Information reçue de Mr Christian Toumpsin du ‘’Service historique de la Police – Bruxelles‘’
Divers 004 engin militaire
057) Cette peinture représente un blindé Timoney de conception et de fabrication irlandaise (Irlande du sud) vraisemblablement porteur de marquages de l’armée philippine. Détail supplémentaire, à l’époque l’importateur de Land Rover était ‘’les Ets Beherman-Demoen‘’ ils avaient obtenu une licence pour la Belgique de la part de la société irlandaise Technology Investments Limited pour produire une version améliorée du Timoney qui fut dénommée BDX. C’est une information reçue de Mr Christian Toumpsin du ‘’Service historique de la Police – Bruxelles‘’
Divers 005 engin militaire
058) Cette peinture représente un blindé Valckyr. Il fut développé par la société britannique Vickers Defence Systems, en association avec Beherman-Demoen qui construisit le BDX. Encore une information que nous devons à la recherche de Mr Christian Toumpsin du ‘’Service historique de la Police – Bruxelles‘’
129 TOKYO ROSE ET LES DESILLUSIONS DAVRIL 1942 GRD
059) Image internet agrandie – (http://henridethier.weebly.com/tokyo-rose.html) (Pour terminer en beauté, voici un thème qui renvoie aux engins qu’Henri Dethier adolescent affectionnait particulièrement. Cette toile est intitulée: Tokyo rose et les désillusions d’avril 1942. (toile 60×46 cm) HISTOIRE: Tokyo Rose est morte en 2007 à Chicago. Elle avait plus de 90 ans et ne s’était plus montrée en public après la guerre. Citoyenne américaine à part entière, elle se trouvait en voyage au Japon lors des événements de Pearl Harbour, elle ne put retourner aux USA et fut forcée de travailler comme speakerine anglaise de Radio Japon (Elle ne connaissait pas le japonais). Après la guerre, la Justice américaine refusa de la condamner à mort, affirmant que jamais dans ses actes elle n’avait trahi sa patrie, les Etats-Unis. Le raid ‘Doolittle’ sur Tokyo en 1942 brisa les illusions sur l’invulnérabilité de l’empire nippon. 

 

 

000 BANNER CONTACT
lacertalepida@outlook.be ____________________________________________